Navigation – Plan du site

126 | novembre 2009
Le monde rural dans l'Occident musulman médiéval

Sous la direction de Mohamed Ouerfelli et Elise Voguet
ISBN 978-2-85399-746-1

 L’Islam médiéval est un monde en grande partie rural qui n’a cependant été qu’assez peu étudié sous cet angle. La carence générale des études sur les campagnes est due à l’absence presque totale des documents d’archives. Les textes (chroniques, récits de voyage, ouvrages de géographes, bribes de traités fiscaux, etc.) dont disposent les historiens soulèvent des problèmes dans la mesure où ils émanent des milieux liés au pouvoir et présentent, lorsqu’ils l’évoquent, le monde rural dans une perspective avant tout urbaine.

 

Depuis une vingtaine d’années pourtant, des travaux fondés sur l’exploitation d’une documentation écrite et matérielle renouvelée, comme les écrits juridiques ou les fouilles de sites ruraux, abordent des voies inexplorées et offrent un nouveau visage de l’histoire rurale des pays d’Islam. De nombreuses disciplines sont mises à contribution - histoire, anthropologie, droit, géographie, archéologie - ce qui permet également un renouvellement méthodologique. Trois thèmes se dégagent des orientations récentes de recherches : les fondements de l’économie rurale, les structures de la société des campagnes et les rapports entre villes et espaces ruraux.

Ce numéro, qui a choisi de privilégier l’Occident musulman, n’a pas l’ambition d’offrir un panorama complet de ces orientations mais il montre à quel point les possibilités de recherche ont progressé et permettent d’aboutir à une synthèse au moins partielle sur les structures de ce monde « hors les villes » et sur les nouveaux champs d’investigations qui s’offrent à l’historien comme à l’archéologue.