Navigation – Plan du site
Ressources électroniques

La sélection d'Aldébaran

p. 311-313

Texte intégral

1http://aldebaran.revues.org

2Aldébaran est une revue électronique en libre accès qui propose une sélection de ressources documentaires en sciences humaines à travers des notices de sites et des conseils de recherche. Les notices présentées dans ce numéro ont été rédigées par Françoise Acquier (CRESSON), Véronique Ginouvès (MMSH) et Samuel Mazet (CRESSON).

AIVP - Association Internationale Villes et Ports. Le réseau mondial des villes portuaires

3http://aldebaran.revues.org/6617

4Fondé en 1988, l’AIVP, réseau mondial des villes portuaires, rassemble collectivités, ports, architectes, aménageurs, entreprises, universitaires... qui participent au développement des villes et des ports ou en étudient divers aspects économiques ou spatiaux. L'AIVP anime ce réseau d'acteurs autour des problématiques de la relation villes - ports en organisant un colloque international tous les deux ans, un séminaire annuel et en offrant une actualité régulière.

5Ce réseau dispose d'un service de documentation qui effectue une veille quotidienne sur les thématiques de l'aménagement, de l'économie, des transports, de l'environnement, de la géopolitique des liens villes-ports. Ce service propose divers produits documentaires aux temporalités différentes qui ne sont pas toutes accessibles hors adhésion à l'AIVP.

6- La rubrique News affiche des dépêches quotidiennes toutes résumées avec, fréquemment, des liens vers les sources ainsi que des "flash" qui affichent en une ligne l'information à retenir. Deux fois par mois environ, le centre propose des dossiers sur une thématique précise, leur résumé et la liste des articles sont disponibles mais il faut adhérer pour recevoir l’ensemble des articles en texte intégral.

7- Le centre réalise aussi des études de cas portant sur les projets des villes portuaires membres de l’AIVP, comme celle de Rotterdam actuellement en ligne (onglet "Case studies").

8- L'adhésion au réseau AIVP permet de bénéficier d’une newsletter électronique hebdomadaire et d’un bulletin papier mensuel qui mettent en valeurs certaines news et pallient l'absence de flux rss (onglet "Boite à outil").

9L’ensemble des articles sources sont stockés sous format pdf dans une base de données interne consultable sur place et sont disponibles sur demande auprès de Denis Davoult [ddavoult@aivp.org], 5 Quai de la Saône - 76600 Le Havre. Une base de données images est aussi consultable sur place. Elle est notamment utilisée pour le montage d'exposition. Les actes des colloques sont disponibles en priorité pour les participants à ces manifestations et pour les adhérents.

10L'AIVP est donc un lieu ressource pour effectuer une recherche sur la thématique ville-port. L’AIVP est aussi présente sur internet via facebook : http://facebook.aivp.org. On peut toutefois regretter que l’accès direct aux ressources ne soit que partiel.

11Le site est entièrement trilingue, navigation et contenu : français, anglais, espagnol.

ARCHIMER, archive institutionnelle de l'IFREMER

12http://aldebaran.revues.org/6811

13Archimer propose l'accès à plus de 10 000 documents dans tous les domaines liés à l'étude des mers et des océans (pêche, aquaculture, écologie marine, océanographie, géologie marine, biologie marine...). On y trouve des ouvrages, des revues, des articles, des rapports, des thèses, des HDR, des posters, des avis d'experts, des actes de colloques et des préprints. La base s'inscrit dans le mouvement international Open Access avec l'objectif de rendre accessible au plus grand nombre la documentation scientifique. Pour des questions de droit, certains documents sont accessibles uniquement au personnel de l'IFREMER. Des statistiques indiquent le nombre de documents en libre accès et ceux en accès réservé - qu'il est possible de masquer, lors de l'affichage des résultats -.

14La recherche avancée permet de croiser plusieurs champs, d‘interroger sur des périodes (exemple 1800-1900). Il est possible d'interroger sur "tout le texte" et de rechercher alors sur l'ensemble des données bibliographiques (auteur, titres, ...) et sur le texte intégral des documents. Toutefois, pour les documents volumineux, seules les 80 premières pages sont indexées (200ko). Une fois le fichier PDF du document ouvert, la recherche peut se faire sur la totalité du texte (par CTRL F). On peut retrouver une expression en la plaçant entre guillemets et utiliser l'astérisque pour remplacer plusieurs caractères.

15Dans cette base, on a accès à des documents qui concernent les mers du monde entier comme De la pêche de la sardine et des industries qui s'y rattachent (1864) ou Les pêcheries et les poissons de la Méditerranée (1894). L'ouvrage le plus ancien date de 1777.

16La base, présentée comme l'archive institutionnelle de l'IFREMER (Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer), est une agrégation de toutes les bases de l'institution via le protocole OAI-PMH. Les documents patrimoniaux sont également lisibles sur Gallica.

17Le site est en langue française.

RETE – Association pour la collaboration entre les villes portuaires et ports

18http://aldebaran.revues.org/6725

19L’association RETE, fondée en 2004 en Italie, Espagne et Portugal, a pour vocation la création d’un réseau international de villes portuaires et de ports tout comme l'AIVP, le réseau mondial des villes portuaires. L'ancrage de l'association est aujourd'hui le sud de l'Europe, la Méditerranée et l'Amérique latine. RETE œuvre au développement de collaborations et d’échanges mutuels entre ses membres pour parvenir à un développement équilibré et de qualité au sein de ces zones mixes urbaines et portuaires.

20Les activités de l’association sont triples :

21- établir un portail documentaire gratuit sur les connaissances les plus avancées dans les différents domaines et disciplines associés à la problématique des villes portuaires et de leur relation avec leur port,

22- observer les dynamiques des villes portuaires, suivre et évaluer leurs initiatives,

23- agir en laboratoire actif au plus haut niveau administratif dans le but de stimuler, analyser, puis disséminer de nouvelles idées capables d’inspirer des actions innovantes et réformatrices au sein des villes portuaires.

24Le site propose l’accès gratuit à de nombreux dossiers thématiques, principalement en espagnol : articles et dossiers de la revue semestrielle Portus, revue en ligne Portus Plus comportant des articles de langues diverses (anglaise, espagnole, italienne principalement), cahiers de l’association (Cuaderno sous l’onglet Publications). Les rapports d’activités annuels de l’association sont également disponibles (Reports sous l’onglet Organisation). Les documents sont téléchargeables au format Pdf. Un moteur de recherche est disponible en bas à gauche de la page d'accueil. Un flux rss est disponible pour suivre l'actualité de l'association.

25Le site est disponible en langue anglaise et espagnole.

Voyages. The Trans-Altantic trade slave database = Base de données sur la traite négrière transatlantique

26http://aldebaran.revues.org/6734

27"Voyages" est une base de données qui permet de rechercher des informations sur plus de 35 000 esclaves déplacés par bateaux entre 1514 et 1866. Les données chiffrées sont le résultat de collectes scientifiques dans des bibliothèques et des centres d‘archives du monde atlantique. Elles portent sur les peuples dont sont originaires les esclaves, sur les esclaves eux-mêmes, sur les commerçants et les propriétaires, sur les navires et les routes commerciales empruntées. Le moteur permet une recherche pour chaque voyage, ou pour un groupe de voyages, sur des périodes, sur un nom de navire ou de capitaine, sur des lieux ou des zones.

28Le site fournit également différentes interfaces interactives pour analyser les données et communiquer les résultats sous forme de tableaux statistiques, graphiques, cartes, ou sur un calendrier. Des documents numériques (manuscrits, gravures, cartes) et des cours, une histoire de l'esclavage, des articles, des ressources électroniques et un glossaire sur l'esclavage viennent compléter les données sur la traite négrière et les contextualiser.

29Cette base de données, alimentée en permanence, est le fruit d'un travail collectif. Les concepteurs sont David Eltis (Woodruff Professor of History – Department of History, Emory University, Atlanta, Georgia, USA) et Martin Halbert – Digital Programs and Systems Division (Woodruff Library, Emory University, Atlanta, Georgia, USA). Paru en 1999 sous forme de cédérom, les données ont été mises en libre accès en 2008. Les contenus sont sous licence GNU et Creatives Commons.

30Le site est en langue anglaise.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« La sélection d'Aldébaran », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée [En ligne], 130 | février 2012, mis en ligne le 09 juillet 2012, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://remmm.revues.org/7508

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page