Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Aldébaran est une revue électronique en libre accès qui propose une sélection de ressources documentaires en sciences humaines à travers des notices de sites et des conseils de recherche. Les notices présentées dans ce numéro ont été rédigées par Anaïs Salamon (Bibliothèque des études islamiques de l’Université McGill).

2AAU – Association of Arab Universities

3http://aldebaran.revues.org/6888

4Fondée en 1969 et affiliée à la Ligue arabe, l’Association des Universités Arabes (AAU) compte aujourd’hui 23 membres localisés dans tous les pays du Monde arabe. Son site internet regroupe pléthore de renseignements et d’information sur les Universités membres incluant les liens vers les pages institutionnelles de chacune de ces Universités.

5L'interface s’organise autour d’un menu situé sur la droite de la page: riche de 20 rubriques, ce menu permet entre autres d’accéder à l’historique de l’association, à une liste exhaustive des Universités membres, à des annonces de colloques ou d’événements académiques organisés dans la région, à une liste de prix décernés par l’association, ainsi qu’au répertoire nominal des personnels académiques.

6Le plus intéressant reste les statistiques annuelles de fréquentation par Université, allant même, selon les pays, jusqu’à un affinage par niveau (1ercycle/-2-3e cycles) et par matière (Sciences exactes / Sciences humaines). Globalement, la période couverte par ces statistiques est 2009-2012, mais on note quelques exceptions. Et il est vraiment regrettable que la collection des chiffres ne soit pas plus systématique, produisant des chiffres identiques pour chaque Université et chaque pays : ce sont des données précieuses et pas toujours faciles à obtenir pour les chercheurs.

7Toutes ces ressources peuvent être librement consultées et pour certains documents officiels, comme les rapports, téléchargées au format PDF. Le site est doté d’un moteur de recherche interne. Le site propose également de suivre l’actualité de l’Association des Universités Arabes sur Facebook.

8Ce site est accessible uniquement en langue arabe.

9ALESCO - Organisation Arabe pour l’Éducation, la Culture et les Sciences

10http://aldebaran.revues.org/6882

11L’Organisation Arabe pour l’Éducation, la Culture et les Sciences (ALESCO) est un organisme dépendant de la Ligue Arabe qui œuvre depuis 1970 à la coordination et à la promotion de différentes activités dans les domaines éducatif, culturel et scientifique dans le Monde arabe.

12Son site internet donne accès à une grande quantité et variété de données et de documents sur l’éducation dans le Monde arabe. L’interface comprend trois menus différents malgré quelques recoupements de rubriques : un menu en haut de page et deux menus sur chaque côté de la page.

13C’est dans la rubrique « Éducation » que l’internaute trouvera la description des programmes de recherche en cours ainsi qu’une liste complète de sites et bases de données (en arabe) relatifs à l’éducation dans le Monde arabe. Il faut préciser ici que le site en langue arabe est plus développé que les versions anglaise et française, et offre davantage de rubriques et de ramifications donnant accès à davantage de documentation, en langue arabe.

14L’usager peut ainsi affiner sa recherche grâce à des catégories pour différents niveaux d’enseignement (primaire, secondaire et supérieur), ou pour divers types d’institutions éducatives (privé versus public). La documentation accessible comprend ses propres rapports d’activité et documents de travail, les archives de l’Organisation, les programmes d’enseignement par discipline, des dossiers de presse ou encore des articles scientifiques. Tous peuvent être librement consultés, imprimés au format HTML et téléchargés au format RTF.

15Le site n’a pas de fil de syndication RSS mais il est possible de s’abonner à la lettre d’information de l’ALESCO. Il est accessible, selon les pages, en arabe, français et anglais.

16BIE UNESCO - Bureau international d'éducation de l'organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

17http://aldebaran.revues.org/6879

18Le site internet du Bureau international d'éducation fait partie du tentaculaire portail de l’UNESCO. En effet, le BIE est un institut de recherche de l’UNESCO sur les contenus, méthodes et structures de l’éducation à travers le monde qui travaille en partenariat avec les autorités éducatives nationales, des organisations internationales, des organisations non gouvernementales, des institutions académiques et d’autres parties prenantes. Son site est une véritable mine de sources primaires et de données brutes pour les chercheurs, qui y trouveront un vaste assortiment de bases de données, de rapports, d’études, de documents de travail, de publications et de collections portant sur l’éducation dans le monde.

19L'interface s’organise autour de 7 rubriques principales : « Accueil », « Le BIE en bref », « Thèmes », « Domaines d’action », « Dans le Monde », « Communautés », et « Services ». La rubrique « Dans le Monde" permet d’accéder rapidement à des dossiers par région (Afrique, États arabes, Asie et Pacifique, Europe et Amérique du Nord, Amérique latine et Caraïbes) ou par pays (195 États membres et 8 membres associés à l'UNESCO en décembre 2011).

20Bien que l’information réunie ne soit pas identique pour chaque pays, la page « Pays » affiche au centre les dernières mises à jour et propose d’accéder grâce au menu sur la droite à :

21- des données brutes quantitatives et qualitatives

22- aux rapports nationaux sur l’éducation

23- à des ressources curriculaires sur le pays

24- à des bases de données bibliographiques

25- à une liste de liens vers les sources officielles d’information (sites de Ministères).

26Si certaines de ces ressources sont instantanément téléchargeables au format PDF, on peut cependant regretter que d’autres ne soient disponibles que sur demande au Centre de documentation du BEI situé à Genève.

27Le site a été créé en 1995. Il contient un fil de syndication RSS et un moteur de recherche interne. Il est accessible, selon les pages, en six langues : français, anglais, arabe, espagnol, russe et chinois.

28ORUS - Observatoire international des réformes universitaires

29http://aldebaran.revues.org/6880

30L'Observatoire international des Réformes Universitaires (ORUS) se donne pour mission de promouvoir au sein de la communauté universitaire des actions de changements, de recherche, de suivi et de promotion sur l'ensemble des systèmes de connaissances ou de transmission des savoirs. Malgré un focus initial sur l’Amérique latine, l’équipe interdisciplinaire d’ORUS semble aujourd’hui avoir élargi à l’international son champs d’investigation et de recherche.

31Leur site internet propose une interface organisée autour de deux menus différents : l’un très général composé de 5 rubriques: « Accueil », « Contact », « Calendrier », « Partenaires » et « Inscriptions » ; et l’autre plus spécifique composé de quatre rubriques : «Qui sommes-nous », « Fiches d’ORUS », « Événements », « Documents ». L’internaute préfèrera le second menu situé à gauche de la page pour accéder aux ressources documentaires.

32L’essentiel de ces ressources sont les « fiches thématiques » au format HTML, explicitant les différents projets de recherche dans lesquels les membres de L’ORUS sont engagés. Chaque fiche propose l’accès à une série de « documents associés » via le lien du même nom, situé en haut au gauche de la page, qui peuvent prendre diverses formes telles que rapports officiels, articles scientifiques, résultats d’enquêtes. Ces documents représentent un vaste assortiment de données brutes ou analysées. Si seules certaines ressources sont disponibles en plusieurs langues, toutes sont librement consultables et téléchargeables au format PDF.

33L’usager remarquera deux cadres illustrés en bas à gauche de la page :

34- le premier permet d’accéder à la liste des publications d’ORUS

35- le second permet de souscrire à la « newsletter » d’ORUS.

36L'ORUS a été fondé en 2002 par un réseau d’universitaires européens et sud-américains. Le site comprend un moteur de recherche interne et est accessible en quatre langues : français, anglais, espagnol et portugais.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« La sélection d'Aldébaran », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée [En ligne], 131 | juin 2012, mis en ligne le 06 juillet 2012, consulté le 28 juillet 2014. URL : http://remmm.revues.org/7710

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page