Navigation – Plan du site
Ressources électroniques

Bibenligne

Véronique Ginouvès, Jean-Christophe Peyssard et Maria-Luisa Langella
p. 317-319

Texte intégral

1http://www.bibenligne.org

2La rubrique Bibenligne propose une sélection de sites web qui concerne le champ couvert par la remmm et présente un intérêt scientifique ou documentaire. Cette rubrique est alimentée par les concepteurs et rédacteurs du site Bibenligne, sélection raisonnée de catalogues de bibliothèques et de centres documentaires en sciences humaines et sociales.

African Women Bibliographic Database

3http://www.bibenligne.org/index379.html

4African Women Bibliographic Database donne accès à plus de 37 000 références issues d'ouvrages, de littérature grise, d'articles, de colloques et de films traitant de la question des femmes sur le continent africain. Une carte cliquable de l'Afrique permet de choisir le pays sur lequel cibler la recherche. Il est impossible de combiner la recherche entre plusieurs pays mais possible de choisir des groupes comme « Northern Africa », « Sub-Saharan Africa » ou « Central Africa ». Un formulaire de recherche avancée permet de lancer des recherches à partir des critères classiques (auteur, titre de périodique, année de publication, mot-clé libre). Il est possible également de sélectionner les mots-clés ou le type de document recherché dans une liste close. Le résultat des recherches s'affiche sous la forme d'une liste références bibliograhiques non cliquable.

5La base, créée en 1986 et mise en ligne en 1999 fait partie d'un ensemble de trois bases de données sur le site Africabib.org. Ce projet a débuté en 1974, sous la direction de David Bullwinkle de l'université de l'Arkansas.

6Le site et la base de données sont en langue anglaise.

Al-Raida

7http://www.bibenligne.org/index6458.html

8Al-Raida est une revue trimestrielle qui a pour objectif de promouvoir les recherches sur la condition de la femme dans le monde arabe. les numéros sont thématiques et portent sur des sujets multiples comme les femmes et la prison, la sexualité, la criminalité, l'écriture, la société civile, le handicap ou encore, les femmes non-arabes dans le monde arabe, la diaspora des femmes arabes, les mouvements de femmes arabes... Les appels à contribution sont affichés régulièrement ainsi que le guide de rédaction.

9La revue est accessible en ligne depuis le numéro 95 (2001), numérisée au format PDF, en langue anglaise et arabe.  Elle est également diffusée à la vente au numéro au format papier en langue anglaise. Elle est publiée par l' IWSAW (Institute for Women’s Studies in the Arab World), de la Lebanese American University.

10Le site est en langue anglaise.

Base de données du Secrétariat général de l'ONU sur la violence contre les femmes

11http://www.bibenligne.org/index6436.html

12L'ONU a créé cette base de données pour permettre l’information sur les violences visant les femmes et sur l'impact des politiques et programmes destinés à combattre ces violences. La recherche rapide (formulaire en haut de la page à droite) est une simple recherche personnalisée utilisant le moteur Google Le formulaire d'interrogation de la recherche avancée est plus précis et offre de nombreux critères : types de mesure, formes de violence, pays ou région, années, mots-clés.

13192 fiches des états membres de l'ONU fournissent des informations sur les mesures prises par le pays sélectionné. Les pages « Bonnes pratiques », qui ont pu se revéler prometteuses, en particulier dans les domaines du droit, des prestations de services et de la prévention, sont également accessibles.

14Les informations contenues dans la base de données sont tirées essentiellement des réponses apportées par les États Membres au questionnaire sur la violence contre les femmes, en date de septembre 2008, et des renseignements complémentaires fournis par la suite. Des rapports relatifs aux droits de l’homme et des informations issues d'entités compétentes du système des Nations Unies les complètent.

15Cette base a été crée en 2009. Elle émane d'une résolution adoptée en décembre 2006 par l’Assemblée générale des Nations Unies appelant à l’intensification de l’action menée pour éliminer toutes les formes de violence contre les femmes. Le Secrétaire général de l'ONU a été prié à cette occasion de constituer une base de données coordonnée concernant l’étendue, la nature et les conséquences de toutes les formes de violence visant les femmes, ainsi que l’impact et l’efficacité des politiques et des programmes destinés à combattre cette violence, y compris les pratiques optimales en la matière.

16L'interface du site peut être interrogé dans l'une des six langues officielles de l'ONU, dont le français. Toutefois, les enregistrements contenus dans la base de données ne sont disponibles qu’en anglais ou dans la langue dans laquelle les informations ont été fournies.

The Arabist : a Website on Arab politics and culture

17http://www.bibenligne.org/index3752.html

18The Arabist est un blog collectif créé en décembre 2003 par une équipe de journalistes et de chercheurs spécialistes du Monde arabe. Il est alimenté et entretenu depuis Le Caire.

19Ce blog porte principalement sur l'Égypte mais s'intéresse aussi au Levant et au Maghreb. Les auteurs proposent des analyses politiques à travers des rubriques intitulées « économie », « droits de l'homme », ou encore « politique des États-Unis » mais aspirent aussi à couvrir l'actualité culturelle. La page d'accueil est très agréable d'un point de vue graphique et la navigation est simple. La mise à disposition des vidéos ou bandes sons pour illustrer les sujets abordés, souvent avec beaucoup d'humour, contribue à la convivialité du site.

20Les auteurs assument le caractère subjectif du blog, affirmant dans la page de présentation que ce blog reflète leurs propres centres d'intérêt et leurs propres analyses. Ils revendiquent, par ailleurs, le qualificatif « arabiste » qu'ils définissent comme « une personne étudiant la civilisation ou la langue arabe ».

21Le blog est en langue anglaise.

Who is she in the Lebanon ?

22http://www.bibenligne.org/index6450.html

23À travers la base de données « Who is she in the Lebanon ? », il est possible de retrouver une centaine de femmes libanaises du xxie siècle issues de catégories sociales et professionnelles multiples : élues politiques, directrices ou présidentes d'entreprises, artistes, chercheurs, experts, enseignantes, écrivains... Le moteur permet une recherche par mot mais aussi une navigation par catégories (métiers, thèmes, type d'organisation). Les notices présentent chaque femme avec une photo, ses différents contacts, son domaine professionnel et de recherche, ses publications, ses domaines d'expertise, les langues parlées...

24La base de données de « Who is she in the Lebanon ? » a été créée en 2005 avec le soutien de l'Institute for Women’s Studies in the Arab World (IWSAW), la Lebanese American University (LAU) et le Danish Centre for Information on Women and Gender (KVINFO). Elle s'inspire d'une base danoise sur les femmes au Danemark, créée en 1995.

25Le site est en langue anglaise.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Véronique Ginouvès, Jean-Christophe Peyssard et Maria-Luisa Langella, « Bibenligne », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée [En ligne], 128 | décembre 2010, mis en ligne le 09 juillet 2012, consulté le 29 mars 2017. URL : http://remmm.revues.org/7718

Haut de page

Auteurs

Véronique Ginouvès

USR 3235-MMSH Aix-en-Provence

Articles du même auteur

Jean-Christophe Peyssard

IFPO, Damas

Articles du même auteur

Maria-Luisa Langella

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page