Skip to navigation – Site map
Première partie

La sélection d'Aldébaran

Véronique Ginouvès and Jean-Christophe Peyssard
p. 227-234

Full text

1La rubrique « Ressources en ligne » est un extrait de la revue électronique Aldébaran,

2Cette revue signale des ressources documentaires et des informations diverses en sciences humaines et sociales, par des notices de sites et des conseils de recherche. Dans chaque numéro de la Remmm, une sélection de ressources en ligne, en rapport avec le thème du dossier, est proposée. Les notices présentées dans ce numéro ont été rédigées par Véronique Ginouvès, Jean-Chrisophe Peyssard.

Europeana 1914-1918

3https://aldebaran.revues.org/7264
"Europeana 14-18" est un projet international de numérisation des documents de bibliothèques et d'archives relatifs à la Première Guerre mondiale. Il rassemble des documents issus de trois grands projets européens, chacun dédié à un type de collections particulier se rapportant à la Première Guerre mondiale. Le corpus documentaire est ainsi extrêment varié, les 400 000 documents sont issus de collections de bibliothèques nationales, d'archives filmiques (650 heures), de musées ou de collections personnelles. Les collections dépassent donc largement l'Europe et plusieurs archives sont en lien avec la première guerre en Méditerranée mais plus spécifquement ont été ajoutées des sources néo-Zélandaise, nords américaines, australiennes et canadiennes. Les outils de recherche ne sont pas très fins et il n'y a pas de recherche avancée mais il est possible d'affiner les résultats en sélectionnant certains critères comme les catégories, les auteurs, les dates, les partenaires les droits d'utilisation des documents et les collections.

4Les internautes peuvent également ajouter des informations sur "Europeana 1914-1918" en utilisant un formulaire en ligne "La Grande Collecte". Le contributeur peut ainsi charger un document numérisé indiquant de quoi il s'agit (carte postale, journal, etc.) en précisant l'histoire qu'il souhaite faire partager (la personne sur la photo, comment vous l'avez obtenue, ce que vous en savez). Il peut aussi tout simplement commenter un document déjà sur le site. Une fois la contribution soumise, elle est revue par un expert puis publiée sur le portail. A partir de ce site, la British Library propose un site web en anglais, destiné aux enseignants développant des programmes scolaires ciblés sur la Première Guerre mondiale.

5"Europeana 14-18" est une sous partie du catalogue euopéen Europeana, la bibliothèque numérique européenne lancée en novembre 2008 par la Commission européenne. Le site propose 18 langues pour l'affichage de son interface.

First World War Studies Bibliography

6https://aldebaran.revues.org/7266
La First World War Studies Bibliography est une bibliographie thématique et collaborative réalisée par les membres de la « Société internationale pour l'étude de la Première Guerre mondiale » (International Society for First World War Studies).

7Initiée en 2012 par Franziska Heimburger, maîtresse de conférences à l’Université Paris-Sorbonne, ce projet recesence en 2017 de plus de 12 700 références bibliographiques concernant l'histoire de la Grande Guerre. Véritable outil de veille scientifique collaborative, cette bibliographie est mise en oeuvre grâce à l'outil libre et gratuit Zotero, dont le « Group » est régulièrement alimentée par plus d'une dizaine de spécialistes. La bibliographie fournit un large éventail de types de références (livres, articles, thèses, films, documentaires,...) dans de nombreuses langues (français, anglais, allemand, italien,...) qui sont classées au sein de 38 catégories thématiques (Gender, Economy, The Military and Naval War,...) ainsi bien que géographiques (The Balkans and Eastern Europe, The Ottoman Empire and the Middle East,...). Il est également possible de naviquer au sein de la bibliographie via un ensemble de mots-clés (tags). Un moteur de recherche interne au groupe permet de faire des requêtes sur le texte intégral des notices bibliographiques.

8Présentée en octobre 2016 par Franziska Heimburger au cours d'une séance du séminaire AGLOS intitulée Histoire et humanités numériques vers de nouvelles approches collaboratives ?, la captation vidéo de son intervention permet de comprendre de façon claire et précise la méthodologie d'un projet scientifique qui met en œuvre une utilisation avancée de Zotero au service d'une communauté élargie.

9Il est possible de suivre les mises à jour de la biboliographie des études sur la Première Guerre mondiale via son flux RSS, et son compte Twitter (@FWWbib), les utilisatrices.teurs de Zotero peuvent également « rejoindre le groupe » (bouton “join group“) directement depuis leur compte utilisateur.

Mémoire des hommes

10https://aldebaran.revues.org/7258
Créé par le Ministère de la défense, le site "Mémoire des hommes" s'enrichit régulièrement de bases de données nominatives des guerres liées à la France depuis la première guerre mondiale et propose également des ressources numériques (journaux, photographies), des expositions virtuelles, des parcours individuels et des annonces de colloques en lien avec ces événements. Outre les 1,3 million de fiches des "Morts pour la France" de la Première Guerre mondiale, complétées par la mise en ligne des journaux des unités pour ce conflit, sont également accessibles les bases des "Morts pour la France" de la Guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie (25 000 noms), de la Guerre d’Indochine (37 000 noms), des fusillés du Mont-Valérien (1 010 noms), des militaires décédés durant la Seconde Guerre mondiale (203 000 noms). Dans cet ensemble extrêmement riche, on peut mettre en avant les ressources suivantes :

11Sur la guerre de 1914-1918, cinq sources numériques sont présentes sous forme de bases de données :

12- les fiches individuelles numérisées de militaires décédés au cours de la Grande Guerre (plus de 1,4 million) et ayant obtenu pour la plupart la mention "Mort pour la France".

13- le recensement des fusillés en vertu d’une décision de la justice militaire et les exécutés sommaires au cours du conflit.

14- les 74 000 fiches individuelles numérisées de soldats ayant appartenu à l’aéronautique militaire.

15- journaux des marches et opérations, des carnets de comptabilité en campagne, des journaux de bord, etc. de toutes les unités militaires engagées durant la Première Guerre mondiale (format image).

16- la collection des historiques régimentaires des unités militaires engagées et les 107 volumes des Armées françaises dans la Grande Guerre (AFGG).

17Sur la deuxième guerre mondiale, trois bases de données sont accessibles permettant de rechercher dans :

18- le fichier d’état civil militaire de la Seconde Guerre mondiale qui rassemble l’ensemble des quelques 200 000 militaires morts durant les opérations qui se sont déroulées entre 1939 et 1945.

19- le recensement des 1 010 personnes fusillées au Mont-Valérien et dont les noms sont inscrits sur le monument commémoratif édifié à Suresnes.

20- le recensement (non exhaustif) des étrangers volontaires engagés à servir la France en 1939-1940.

21Une base de données des "Morts pour la France" en Afrique du Nord durant la Guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie. Les informations accessibles sont les suivantes : nom, prénoms, date de naissance, date de décès, pays de décès, conservées par la direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives du ministère de la Défense. Il est également possible de rechercher les "Morts pour la France" de la Guerre d'Indochine et de la Guerre de Corée.

22D'autres conflits sont documentés, parmi eux signalons la série GR H consacrée à l'Armée française au Levant de 1917 à 1946. Plus de la moitié de cet ensemble est disponible, soit l’intégralité de la première partie du fonds (269 cartons sur un total de 467), correspondant à l’installation des troupes françaises à la fin de la Première Guerre mondiale, dans le cadre des mandats de la Société des Nations, et à leur présence durant l’entre-deux-guerres. Cette mise en ligne est le fruit d’un partenariat entre le ministère de la Défense et l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo).

23Notons enfin que le Ministère de la défense propose aux internautes d'annoter les pages de certains documents numérisés utiles pour la généalogie et la recherche en histoire locale : en janvier 2017 quelques 780 000 annotations avaient été enregistrées. Il vous est possible de conserver l'historique de vos recherches en vous créant un espace personnel.

24Le site a été inauguré en 2003 par le secrétariat général pour l’administration du Ministère de la défense. Il est édité et administré par la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA). En juin 2011, le site a pris un nouvel essor en publiant, en partenariat avec les Archives nationales et l'association des Amis du Service historique de la Défense à Lorient (ASHDL), un portail de ressources documentaires et des fonds d’archives numérisés concernant la Compagnie des Indes au XVIIIe siècle. Le site est en langue française mais une interface en langue anglaise et allemande est disponible.

Sources de la grande guerre

25https://aldebaran.revues.org/7253
Les auteurs du blog « Sources de la Grande Guerre » souhaitent y partager la découverte de sources qui permettent d’écrire l’histoire de la Grande Guerre (archives écrites et figurées, sources imprimées…). Le blog se présente à la fois un outil de travail faisant état de ressources en ligne et un espace de réflexion prenant appui sur les sources. Outre le moteur interne, il est possible de repérer les billets à partir de la vingtaine de catégories ou le nuage de tags sur la colonne latérale de droite. Le blog propose des billets qui présentent des sources primaires, donnent à lire des transcription d'entretiens, propose des compte-rendu d'ouvrage, de films, d'émissions radiophonique et télévisées. Il peut faire un point sur des éléments propres à la Grande Guerre, comme ce billet sur les décorations militaires, sur comment retrouver les drapeaux et les étendards de la première guerre mondiale ou encore sur les Poilus d'Orient. Certains donne des précisions sur la façon d'utiliser les archives pour retrouver certains documents, comme ce billet sur comment Retrouver un soldat algérien dans les archives françaises.

26Le blog propose également sur sa colonne latétrale une imposante liste de sites ressources sur la Grande Guerre classés suivant cinq axes : outils de recherche, sources en ligne, institutions patrimoniales ou de recherche, sites hors de France, blogoliste 14-18.

27Créé en 2012, le blog - propulsé par Wordpress - est régulièrement mis à jour par les auteurs, Michaël Bourlet, enseignant-chercheur en histoire, et Gwladys Longeard, archiviste-paléographe et conservatrice du patrimoine. Ils ont placé l'ensemble des informations mises à disposition sur le blog sous la licence CC-BY-NC-BD (Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification). Le site est en langue française.

Top of page

References

Electronic reference

Véronique Ginouvès and Jean-Christophe Peyssard, « La sélection d'Aldébaran », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée [Online], 141 | June 2017, Online since 26 October 2017, connection on 22 November 2017. URL : http://remmm.revues.org/9949

Top of page

About the authors

Jean-Christophe Peyssard

Open Edition

By this author

Véronique Ginouvès

MMSH USR 3125

By this author

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Top of page